Pourquoi les expatriés ont-ils besoin d’un soutien unique? Troisième partie : Services de soutien essentiels pour les expatriés

Pourquoi les expatriés ont-ils besoin d’un soutien unique? Troisième partie : Services de soutien essentiels pour les expatriés

Les employés qui déménagent à l’étranger (expatriés) entameront un cycle d’adaptation prévisible et devront surmonter les difficultés propres à la vie d’expatrié. Ces difficultés risquent d’avoir un effet négatif sur l’employé et les membres de sa famille, entraîner la fin prématurée de l’affectation à l’étranger et au final, des répercussions pour l’employeur. Il est donc crucial que les organisations prennent toutes les mesures nécessaires pour protéger l’un de leurs atouts les plus précieux, soit l’employé qui vit à l’étranger. Il est prouvé que la mise en place de cinq services de soutien essentiels augmentera la probabilité que l’expatrié réussisse tant sur le plan personnel que professionnel, et que l’employeur réalise ses objectifs d’affaires.…

Pourquoi les expatriés ont-ils besoin d’un soutien unique? Deuxième partie : Neuf facteurs ayant une incidence sur la réussite

Pourquoi les expatriés ont-ils besoin d’un soutien unique? Deuxième partie : Neuf facteurs ayant une incidence sur la réussite

Il est évident que travailler à l’étranger à titre d’expatrié est une expérience qui présente une multitude de possibilités, de défis et de risques. Étant donné que l’expatrié peut vivre chacune de ces différentes facettes de son expérience au niveau personnel, conjugal, familial ou organisationnel, une gestion appropriée des risques est essentielle pour assurer la réussite de l’affectation.

Neuf facteurs ayant une incidence sur la réussite de l’affectation à l’étranger

Nous avons mis en lumière neuf catégories générales de facteurs pouvant favoriser ou empêcher la réussite de l’affectation à l’étranger. Fondées sur des études concernant les traits et les comportements qui favorisent la réussite de l’adaptation et la résilience, ces différentes catégories se sont avérées des indicateurs valables et fiables quant à la réussite d’une affectation.…

Le RCI des programmes d’aide aux employés et à la famille : pour de meilleurs résultats commerciaux, investissez dans la santé et le mieux-être de vos employés

Collègues de travail ayant une conversationEn 2011 au Canada, le travailleur à temps plein moyen s’est absenté du travail pendant 9,3 jours (communiqué en anglais seulement). De nombreux employés étaient véritablement malades, mais d’autres ont dû s’absenter parce qu’ils étaient stressés, déprimés, épuisés, ou encore pour régler des affaires personnelles ou prendre soin d’un enfant ou d’une personne âgée. Au même titre que les employés paient le prix de l’épuisement professionnel, les employeurs assument un lourd fardeau financier. Les absences coûtent environ 16,6 milliards de dollars à l’économie, en fonction du salaire payé les jours perdus. Ce chiffre n’inclut pas le coût des travailleurs qui prennent la relève des absents.…

Favoriser la santé mentale des étudiants – Première partie : La situation actuelle

sad teenager waiting for a trainSelon le Centre de toxicomanie et de santé mentale, 70 pour cent des maladies mentales apparaissent durant l’enfance ou l’adolescence, mais seulement 25 pour cent des jeunes Canadiens aux prises avec des problèmes de santé mentale reçoivent une aide professionnelle.

Une recherche effectuée en 2009 par l’American College Health Association et comprenant des données recueillies dans six universités ontariennes a révélé que :

  • 51 à 60 pour cent des répondants ont déclaré se sentir désespérés;
  • 33 à 43 pour cent des étudiants ont mentionné qu’ils étaient tellement déprimés qu’ils avaient de la difficulté à fonctionner;
  • 6 à 9 pour cent avaient eu des pensées suicidaires dans les 12 mois précédant le sondage.